dimanche 21 septembre 2014

« À la découverte du geste »

Variations sur le thème de l’eau : dessin de formes, danse de pinceaux,  empreintes de pas,
pochoirs de lumière… Le mouvement du corps tout entier impliqué dans le geste,
l’eau dans tous ses éclats, l’éloge de la création par ricochets.

Suivant un processus de 8 séances, Delphine Soustelle Truchi, plasticienne,
entraîne les enfants de 4 à 7 ans dans la sphère des arts-plastiques
au travers d’outils qui lui sont familiers.
Espace ouvert aux parents.  



1er cycle à partir du 24 septembre 
Le mercredi de 17h à 18h à la Maison des Isles
Partcipation en fonction du quotient familial
Adhésion annuel au Centre socio-culturel Loire et Seil (7 € ou don de thé, café, gâteaux...)

vendredi 19 septembre 2014

Cours d'Anglais à Trentemoult pour enfants et adultes.

Suite au cours pour enfants qui semble-t-il ont bien plu, nous lançons
un atelier de conversation en anglais pour adulte.

C'est Andrew qui l'animera, le mardi à 18h45.
6 adultes maximum pour que tout le monde puisse participer,
et nous allons faire un premier essai mardi 23 septembre.

Si cela fonctionne bien, le tarif serait de 100 € pour 9 séances.


Le premier atelier est prévu mardi prochain le 23 septembre.

Rendez-vous à la maison rouge et bleue Grande Rue.



jeudi 19 juin 2014

Vendredi / Dégustation de vins À la source (Trentemoult)

Mesdames, Messieurs,

Ce vendredi 20 Juin de 18h30 à 21h au 10 rue de la douane à Trentemoult, dégustation de vin « A La Source » collection Printemps été.

12 vins à déguster pour 4€ verre inclus.

Plein de news, avec pour conclure la performance de Youri.

Je vous y attends très, très, très ….nombreux.

A demain.

www.a-la-source.fr






mercredi 18 juin 2014

Samedi 21 juin / Trentemoult / Place Talva

Pour débuter tout en Rock'n Roll la soirée de samedi 21 juin, nous vous convions avec Fred à un concert place Talva à 20h. Ce sera du rock, rien que du rock fait maison et sans prétention !
On compte sur un public endiablé !

A samedi


Au Panier Perché

Au Panier Perché, jeune entreprise trentemouzine propose depuis Janvier 2014, des plats et terrines à emporter sur commande, les vendredis soirs.
Depuis quelques jours, Gwenola Pierret la cuisinière et créatrice, vous propose des plats, des salades, des tartes, des desserts et des boissons. A chaque jour son menu...
 (les prix vont de 5 à 10 euros la formule complète). Vous repartez avec votre menu, que vous pouvez déguster au bord de Loire (parc de la grève à proximité et bancs le long de la Loire) ou chez vous.

Ce que vous pouvez découvrir Au Panier Perché: Cari de poulet, Rougail saucisses, Couscous, Nouilles chinoises, Feijoada , Lasagnes, Brandade de morue....
Salade norvégienne, Salade campagnarde, Salade de porc à la menthe, Salade de bœuf marinée à la citronnelle...
Tartes de légumes et Quiches .
Des desserts; tartes, moelleux au chocolat, far breton, panna cota, mousse de fruits, fromage blanc et son caramel au beurre salé, salade de fruits, mousse au chocolat...

Tous les produits sont cuisinés maison, à base de produits de qualité et de saison.

Au Panier Perché se situe au 5 rue Clouard, à Trentemoult (REZE) , derrière le restaurant la Guinguette. La maison rouge et bleue à bulles vous montrera le chemin, la terrasse du Panier Perché, sur laquelle vous pouvez patienter en attendant vos plats, se trouve juste à l’arrière de la maison.

Je vous attends nombreux.

Gwen...Ola



Trentemoult / LES FRÈRES DUBOIS EN CONCRET > Les 20 et 21 Juin 2014


http://www.4par2productions.com/



jeudi 12 juin 2014

Le 12 juillet aux alentours du 7 rue Felix Contant

Après une histoire royale dans les rues de Nantes, d’autres histoires continuent d’aborder les bords de la Loire

C'est l'histoire d'une famille de marins, la famille O'Rourke

Au XIXième siècle, ils tentent de survivre au pays de la tourbe et du vent, et vont vivre mille et une aventures le long des falaises du Donegal. Certains resteront à jamais en Irlande, d'autres traverseront les mers...

Avec « chansons contées au pays des fuschias », Florence Moreau et Frédérik Bouley revisitent une dizaine de chansons du répertoire traditionnel irlandais au fil d'une histoire de vies, celle d'une famille irlandaise. Tout est en acoustique, pour restituer au mieux l'authenticité de cette aventure de mots en musique...

Prêtez l'oreille !

Florence Moreau : chant, derbouka, granuleux

Frédérik Bouley : violon, tin whistle, choeurs

 Cette incroyable histoire nous pouvons l’écouter  le 12 juillet aux alentours du 7 rue Felix Contant. 19 h 30 au quadrant solaire

Pour ensuite partager un pique nique bien mérité.

Chaque embarcation amenant son avitaillement et sa poudre à canon.

Pour les artistes, un chapeau circulera !!!

samedi 31 mai 2014

Cours d'anglais avec Tiny Tiny School à Trentemoult

Si comme moi après dix années d’anglais scolaire vous parlez un anglais misérable…

C’est le moment d’inscrire vos enfants aux prochains cours d’anglais qui auront lieu dès la rentrée de septembre à Trentemoult.

Au cœur de Trentemoult (Grande rue) le mercredi après-midi.

Si vous êtes intéressés et pour de plus amples renseignements vous pouvez joindre Daniel Ferro au  06.60.73.33.91 !

À partir de 6 élèves / Tarif imbattable 10€ / heure


N’hésitez pas à faire suivre…



mardi 29 avril 2014

Les Folies Tapping #3 arrivent !


C’est à Trentemoult qu’a lieu pour la 3ème fois LE festival des frappés du tapping, technique instrumentale redoutable qui se pratique sur guitare électrique ou sur Stick Chapman ou encore Warr Guitar… Un éventail des meilleurs représentants français et étrangers, majoritairement des joueurs de Stick, vient régaler nos oreilles.
Le jeudi 15 mai 19h30, ouverture à Trempolino dans La Place
Le vendredi 16 mai 19h Stick Appart’ chez les Trentemousins, 21h30 bouquet de Stickistes  à la Maison des Iles.
Le samedi 17 du matin jusqu’au soir à la Maison des Iles, du petit déj. conférence, à l’après midi portes ouvertes, jusqu’au concert final.

Les détails du programme sont sur le site http://www.folies-tapping.com
On peut nous retrouver sur Facebook « Festival-des-FOLIES-TAPPING ».
Il est à noter qu’il faut réserver pour les Stick appart’ (sur le site ou chez les commerçants de Trentemoult) compte tenu de la jauge limitée.

À bientôt aux Folies Tapping !
(Festival organisé par l’association 4par2 Productions)
Youenn Landreau 06 10 75 72 56 youenn.landreau@4par2productions.com


dimanche 20 avril 2014

Documentaire : Une vie Meilleur

Au cœur de l'Himalaya, au Bhoutan, Piyangke un jeune garçon est confié à un monastère. Vif et rêveur, il attend l'arrivée de la télévision comme un miracle. A travers ce documentaire aux images époustouflantes, le réalisateur nous pose à chacun la question du bonheur.
Dans les montagnes de l’Himalaya, au Bouhtan, le roi Jigme Singye Wangchuk fait autoriser l’arrivée de la télévision et d’Internet.
Dix ans plus tard, Perché à 4.000 m d’altitude, un petit village dénommé Laya n’a toujours pas accès à l’électricité. Piyangke un petit garçon rêveur de 8 ans s’impatiente de cette révolution. Mais faute de pouvoir subvenir à ses besoins, la mère de ce jeune garçon le confie au monastère du village, éduqué par un moine strict, à la discipline et à la solitude.  
Croyez - vous que la télévision vous apportera la bonheur ? 
Un jour le lama demandent aux jeunes garçons qui l’entourent "Croyez-vous que la télévision vous apportera le bonheur ?". Les moinillons qui attendent l’arrivée de la télévision avec ferveur répondent tous "Oui !".
Comment cultiver le bonheur ? C'est la question que pose ce magnifique documentaire.

Dommage que ce documentaire soit introuvable en DBVD ou téléchargement de qualité.




Les carnets de Julie à Trentemoult

dimanche 5 janvier 2014

Projection de Mon Lapin Bleu à la Maison des Iles, le 17 janvier 2014.



EN JANVIER A LA MAISON DE QUARTIER DE TRENTEMOULT, NOUS VOUS PROPOSONS LA PROJECTION DU FILM DOCUMENTAIRE DE GERARD ALLE,
"MON LAPIN BLEU", FILM ENTIEREMENT MONTE A TRENTEMOULT !!!

EN ESPERANT VOUS VOIR A CETTE OCCASION,
MERCI DE FAIRE TOURNER L'INFO PARMI VOS CONTACTS.

A BIENTOT DONC.


 PS: pour les gens pressés le film ne dure que 52 minutes...

On est au bout du monde.
Yvonne, la patronne du café, sert des petits rouges aux joueurs de cartes, vend du pain, moud du poivre, trouve le mot juste, la phrase qui sauve la journée. Elle est née dans la maison, il y a quatre-vingts ans. Elle a voyagé, mais a décidé,un jour, d’attendre ici que le monde vienne à elle. Miracle quotidien. Une Mexicaine traverse le bar d’une démarche chaloupée. Un client triste retrouve le sourire. Parfois, c’est tout le bar qui jubile. Il n’y a pas de hasard : « Tous ceux qui entrent chez moi, c’est qu’ils le méritent ! » Pourtant, sur la route, les voitures passent à toute vitesse, indifférentes. Coquillages et mots d’esprit à déguster. La mer n’est pas loin. La poésie non plus.

On est au début du monde. Au fait, Yvonne, pourquoi ça s'appelle Mon lapin bleu ?... Entrée libre 

mercredi 11 décembre 2013

Bel évitage au trou à Lisette ce mercredi.



video

Dictionnaire de Nantes, un monument de papier




Plus de 160 auteurs (dont André Péron de Trentemoult), plus de 4 kg, plus de 1.100 pages, encore plus d’illustrations, plus de 1.600 références bibliographiques… : le Dictionnaire de  Nantes est un ouvrage colossal. Ses auteurs ne prétendent pourtant pas avoir écrit une somme définitive sur Nantes. Ils avouent un « accent marqué sur le dernier siècle ». Les événements, monuments, personnages, etc. du 20ème siècle sont privilégiés.
Le Dictionnaire a fait le choix de globaliser certains sujets, ce qui lui permet de se limiter à 712 articles, dont certains très copieux. Par exemple, les maires de Nantes sont traités globalement à l’article Maires. Seuls quelques-uns ont droit à un article spécifique. Kervégan est là, comme Orrion ou Ayrault, pas Bertrand-Geslin ni Gaëtan Rondeau. Comme les Harouys, la famille Charette a droit à un article collectif, consacré moitié aux sept maires que la famille a donnés à la ville, moitié à leur lointain cousin, le héros des guerres de Vendée.
Le même choix a été fait pour les écrivains, les peintres, les sculpteurs. Jules Verne a bien sûr son article, comme Morvan Lebesque, René-Guy Cadou ou Marc Elder. L’anecdotique Elisa Mercœur aussi, ce qui pousse à s’interroger sur la totale absence d’Hugues Rebell. Chez les peintres, Camille Bryen a droit à un article, mais pas Maxime Maufra ou Edgar Maxence, simplement cités, ni Ferdinand du Puigaudeau, pas même nommé. Si l’affichiste de gauche Pierre Perron est cité une demi-douzaine de fois, son quasi-homonyme Pierre Péron est totalement ignoré. À l’instar de celui-ci, les Seiz Breur, nombreux à Nantes, sont systématiquement snobés. Aucun d’eux, pas même Jean Fréour ou René-Yves Creston, n’a son propre article. Youenn Drezen, Jean Merrien, Robert Micheau-Vernez, Jorj Robin, Raffig Tullou ne sont même pas mentionnés.
Des spécialistes parfois trop impliqués
La discipline la mieux servie est probablement l’architecture. La présence d’un copieux article ad hoc se double de notices détaillées consacrées à plusieurs architectes, en général très « institutionnels », comme Évano, Coutan, Crucy ou Roux-Spitz. La présence de Le Corbusier étonne davantage puisqu’elle se justifie par un seul immeuble, même pas situé à Nantes ; en revanche, les Ménard père et fils sont seulement cités. De nombreux articles traitent des quartiers, des églises ou des voies principales. Entreprises et métiers significatifs, y compris le plus vieux du monde, sont aussi couverts.
Les articles sont signés. Les auteurs sont souvent des spécialistes. Les responsables de l’ouvrage ont cependant pris des risques en attribuant certains sujets à des personnes trop directement impliquées. Anarcho-syndicalisme a été confié à un collaborateur du Centre d’histoire du travail, émanation des syndicats, Ouest-France à un salarié du journal (« le souci de la rigueur lui vaut le respect de ses interlocuteurs et lecteurs »), Recherche au président de L’UNAM, Centre d’histoire du travail au fondateur de celui-ci, Yannick Guin, adjoint au maire de Nantes, qui n’omet pas de rappeler son propre rôle. Lui aussi très engagé à gauche, l’ex-avocat Jean Danet a mieux évité l’écueil apologétique dans Justice, tandis que Marie-Hélène Jouzeau s’abstient (trop) modestement dans Château des ducs de rappeler qu’elle a piloté la rénovation du monument.
La réalisation matérielle de l’ouvrage est remarquable. Présenté sous coffret, il bénéficie d’une iconographie en quadrichromie de qualité, abondante et bien légendée. C’est d’ailleurs elle qui lui confère un caractère de référence pérenne car, privilégiant la période récente ou même l’actualité immédiate, bien des articles duDictionnaire vieilliront vite. « Jean-Marc Ayrault revendique une continuité entre ses réalisations de maire de Nantes et son activité à la tête du gouvernement » conclut ainsi l’article Ayrault, qui vivra mal le prochain remaniement.
Un dinosaure de papier
Cela conduit à s’interroger sur le choix technique et commercial d’une édition papier. La plupart des éditeurs d’encyclopédies ont aujourd’hui migré vers le web, moins coûteux, plus largement accessible, extensible à l’infini et actualisable au fil des événements et de l’évolution des connaissances. Question de génération, sans doute puisque les quatre directeurs de l’ouvrage sont sexagénaires ou presque : Alain Croix est né en 1944, Dominique Amouroux et Didier Guyvarc’h en 1949, Thierry Guidet en 1954. Question de financement aussi : tous quatre ont l’expérience des ouvrages édités grâce à des fonds publics. Alain Croix et Didier Guyvarc’h avaient ainsi réalisé voici quelques années un Dictionnaire des lycées publics des Pays de la Loire de 652 pages, préfacé (et subventionné) par le président de région Jacques Auxiette, qu’on imagine difficilement vendable à un autre public que les lycées publics eux-mêmes.
Mais on peut se demander si le désir de conserver un contrôle idéologique n’a pas aussi joué un rôle, et l’énormité des subventions accordées au Dictionnaire par la ville de Nantes ne contribue pas à écarter les soupçons. Wikipedia a habitué les internautes à intervenir sur leurs sujets de prédilection. Malgré ses défauts, cette formule a du moins l’avantage d’ouvrir tous les sujets au débat. C’est la ruine de l’encyclopédie à la manière soviétique. Or ce monument de papier qu’est leDictionnaire est comme beaucoup de bâtiments nantais : il penche. À gauche.
Le plus décevant dans cet ouvrage globalement remarquable est que le mauvais exemple vient d’en haut. Alain Croix, son coordinateur et principal collaborateur multiplie les allusions, sous-entendus et raccourcis abusifs. On en trouvera deux exemples dans l’encadré ci-dessous. On s’en tiendra à la lettre A pour ne pas alourdir cet article. Mais Breizh-info reviendra bientôt sur un autre exemple concernant également Jean IV.
Dinosaure de papier à l’heure du web, agaçant à cause de ses tics et biais idéologiques, ce Dictionnaire hors normes est néanmoins une mine d’informations qu’on pourra reprendre en main mille fois – à condition d’accueillir ses commentaires avec un grain de sel. Son prix, 45 euros grâce à son financement par des contribuables qui n’auront jamais l’occasion de le lire, en fait une bonne affaire, ne serait-ce que pour ses illustrations.
À l’article Algériens, Alain Croix mentionne « la postière nantaise Anne-Claude Godeau, tuée par la police lors d’une manifestation parisienne contre l’OAS, au métro Charonne ». Anne-Claude Godeau est morte étouffée sous la pression de la foule. Même si le mouvement de foule a été provoqué par une charge de police, ce « tuée par la police » est clairement inadéquat. (Au passage, on note que le même article ne couvre que la période antérieure à 1975, or la présence des Algériens à Nantes n’a sans doute pas régressé depuis trente-huit ans.)

À l’article Anglais, Alain Croix évoque « la faible présence des Anglais à Nantes avant le 19e siècle » hormis celle de prisonniers de guerre, de mercenaires ou celle, « exceptionnelle » de spécialistes comme les « trois artistes qui réalisent en 1408 le tombeau du duc Jean IV dans la cathédrale ». Ces Anglais faiblement présents ont pourtant assiégé Nantes en 1343 et 1380-1381 ; ils ont même brièvement occupé son château en 1354. Jean IV, qui avait longtemps vécu en Angleterre et était marié à une princesse anglaise (il n’épousera Jeanne de Navarre qu’en 1386), a reçu à Nantes de nombreux dignitaires d’outre-Manche, comme le duc de Pembroke et le duc de Canterbury, et même, en 1396, le duc de Lancastre, futur Henry IV, qu’il aidera à monter sur le trône d’Angleterre – et qui épousera sa veuve ! Et ce n’est encore pas tout. Alain Croix allègue ensuite « la forte poussée anglophobe des années révolutionnaires ». Or, dans sesAnnales nantaises (1795), Michel Guimar décrit une grande fête donnée à Nantes le 23 août 1790 en l’honneur des Anglais « demeurant à Nantes et dans les villes voisines ». L’historien qu’est Alain Croix ne l’ignore sûrement pas, mais son double raccourci sur les Anglais à Nantes est pour le moins maladroit.
Dictionnaire de Nantes,
sous la direction d’Alain Croix, Dominique Amouroux, Didier Guyvarc’h et Thierry Guidet,
1104 p. 22×28, Presse universitaires de Rennes, Rennes 2013. 45 €.



Source : Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.


lundi 25 novembre 2013

L’AVENIR DES OCÉANS PROFONDS EST ENTRE NOS MAINS, AGISSONS !


 je me permets de recommander vivement le visionnage de cette video édifiante,
portant sur une menace actuelle, magistralement exposée par la conférencière environnementaliste Claire Nouvian :


Outre la nette sensation qu'elle nous donne de nous coucher moins bête,
elle nous renseigne sur un combat actuel qui a crucialement besoin de l'opinion publique 
face aux lobbys sans foi ni loi.

Si vous connaissez déjà le sujet, vous pouvez directement accéder à la pétition ici :



URGENCE OCEANS PROFONDS

2013 est une année cruciale pour la protection des océans profonds : la Commission européenne a proposé l’interdiction du chalutage profond, une méthode de pêche décrite par les chercheurs comme « la plus destructrice de l’histoire » : d’immenses filets lestés raclent les fonds marins jusqu’à 1800 mètres de profondeur et dévastent des écosystèmes multimillénaires et des espèces vulnérables, dont certaines sont menacées d’extinction.
En France, moins de dix navires sont impliqués dans la pêche profonde au chalut de fond. Six d’entre eux appartiennent à la flotte d’Intermarché. Malgré les millions d’euros d’aides publiques qu’ils perçoivent, ces navires industriels sont tous déficitaires. Le chalutage profond est un gouffre à fonds publics ; il n’existerait pas sans le soutien de nos impôts.
Les lobbies de la pêche industrielle font pression sur les Etats membres de l’Union européenne et les députés du Parlement européen pour éviter l’interdiction de cette méthode de pêche dont le modèle économique sous-performant et dépendant des aides publiques appartient au passé. Les lobbies s’appuient notamment sur la France pour faire avorter le règlement européen.
La mobilisation citoyenne peut contrecarrer le pouvoir des lobbies : aidez-nous à éliminer cette méthode de pêche destructrice et à faire en sorte que nos élus et diplomates retrouvent la dignité de leur fonction en recevant des directives claires et ambitieuses de la part du Président de la République.
Signez pour mettre fin à ce non-sens économique et écologique.

dimanche 24 novembre 2013

Le plus petit salon du livre du monde : 2ème édition ! Les 6-7-8 décembre 2013 au Trent' (Trentemoult).



Fort du succès rencontré lors de sa première édition en 2011, « Le plus petit salon du livre du monde » tiendra sa deuxième édition en décembre à Trentemoult. Ce salon a pour vocation de faire découvrir les derniers travaux d’une poignée d’écrivains trentemousins.  Romancier, poète, essayiste, parolier et illustratrice présenteront et dédicaceront leurs derniers livres.
Pour tout renseignement, vous pouvez contacter :
Emmanuelle Petit 06 62 05 11 28 ou Marie-Cécile Distinguin-Rabot 06 61 54 66 91

Où ? Quand ?
Restaurant Le Trent’ (1er étage), 7 quai Marcel Boissard à Trentemoult, les 6-7-8 décembre 2013 (ven 6 de de 18h à 21h, sam 7 de 14h à 20h, dim 8 de 14h à 18h)

Avec, de gauche à droite sur la photo :

Michel Le Brigand, poète
Dédicace :     MER VEILLE, Cinq saisons en haikus (Edition Ex Premere), poésie 2013
                   Nantes, pour l'instant (Ed Papier), 2011
Contact michel.lebrigand@wanadoo.fr
www.michellebrigand.com

Emmanuelle Petit, romancière
Dédicace :     Les silences d’Honorine (Editions Gulf Stream), roman jeunesse 2006
Envoyer/recevoir (Editions Jeanne Courtois), roman 2011
Mobile inconnu (Editions Jeanne Courtois), roman 2013
Certains attendent, d’autres pas (Editions Jeanne Courtois), nouvelles 2013
Contact : petitemmanuelle@hotmail.com
www.editionsjeannecourtois.com/auteurs

Jean-François Morange, auteur, chanteur, comédien
Dédicace :     Les Années Lumière, recueil de poèmes et chansons, décembre 2013               
                   Nouvelles de Grand-Lieu (Editions Siloë), nouvelles, 2000
                   Qu’est-ce qu’elle a ma pomme (Editions Avenir Jeune), roman, 2000
                   Intimes Convictions (Axe Bleu/Arpèges), CD, 1992
                    Passion Blanche (Editions ACL), livret du rock-opéra éponyme, 1984
 Contact : jf.morange@free.fr

Marie-Cécile Distinguin-Rabot, peintre auteure-illustratrice
Dédicace :     Le Fil d'Argent  (Alixeditions) livre jeunesse 2012
                   Lulu l'échalas (Grandir d'un Monde à l'Autre), livre jeunesse 2009
                   Qui a volé la lune (Penser à l'Endroit) livre jeunesse 2009
                   A la Volette (Enfance et Musique), CD jeunesse 2008
                   Trésor d'étoiles (Belin), livre jeunesse 2009
Et aussi de nouvelles cartes postales et de nouveaux tableaux ....
Contact : mcdis.rab@wanadoo.fr
www.mariececiledistinguin.com

Yannick Roudaut, Conseil en stratégie soutenable (Sté Alternité), conférencier, essayiste
Dédicace:       La Nouvelle Controverse, pour sortir de l'impasse (La Mer salée), essai 2013
contact@alternite.com
www.editionslamersalee.com

mercredi 28 août 2013

Trentemoult et ses roms.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

dimanche 7 juillet 2013

Christine nous a quitté.


Christine Chailloux est partie.

Son rire et sa bonne humeur raisonnent encore dans les ruelles de Trentemoult...

Elle a beaucoup participé à l'esprit du village.

Nous avons une pensée pour ses enfants, sa famille et ses amis.

Nous ne t'oublierons pas.

---

À Trentemoult , on voisine
À Trentemoult on mange des sardines
À Trentemoult on est soucieux des animaux en cage
À Trentemoult on fait attention aux sorties de camions
Parfois les poids sont lourds,peut être rouges sans importance
Parfois on est dans une cage
À Trentemoult on arrive avec des rêves
On reste
On part
Pour que les sardines gardent leur goût incroyable de l'amitié
Le goût d'être à Trentemoult
Mardi soir
Une petite flamme pour Christine qui aimait les sardines et surtout les voisines


Félix Contant


----


lundi 1 juillet 2013

Les Agités d'la Cale / Samedi 6 juillet, quai de l'échouage, Haute-île, Rezé


Samedi 6 juillet, quai de l'échouage, Haute-île, Rezé ...

Dès 14h (et jusqu'à 22h) : expo d'art au bord de l'eau. Cette année encore, une vingtaine d'exposants -peinture, photographie, sculpture, etc ...

Dès 16h : Venez vous faire tirer le portrait en famille, seul ou entre amis, choisissez sur place vos costumes d'époque (il y en aura pour tous les goûts!), et recevez chez vous par voie postale, une belle photo, comme tout   droit sortie d'un vieux coffre de votre grenier, un souvenir d'avant-guerre de vos grands-parents ..

17h : Spectacle pour enfants (tout public, et enfants 4-11 ans), "Ernestico l'enfant de Cuba", qui raconte la journée d'un enfant à La Havane, voyage initiatique entre imaginaire et réalité, tambours et danse, angoisse et soulagement. Le spectacle nous emmène et nous guide au travers des différentes cultures africaines de Cuba...
Fatna Congar: Danse,chant,percussions.
Olivier  Congar: Percussions ,conte,chant.
Juan Pablo Mino: Conte,chant,percussion.
Place du puits (à deux pas du quai)- entrée 4€. Réservation conseillée : 02 40 32 85 54

19h : Soirée Guinguette ! Avec :

-19h : Fipok / musique russe
Un personnage haut en couleur, qui nous balade en ce début de soirée, avec son ocarina, sa balalaïca ...

-20h : Les belles plantes - ou comment s'opère la rencontre entre les filles de la cale et le chanteur-accordéonniste des approx !!!
Avec Céline Bélillas, Eva Paquereau et Judith Daugan en belles plantes (chant, accordéon, chorégraphie, bruitages ...); Jean-Pierre Jagot en tuteur (et autre ...)

-21h : Cap cabaret - ou comment retrouver sur scène les 3 chanteurs solo des éditions précédentes, mais tous ensemble! Ça va donner de la voix, on vous le dit ...
Avec Dana Luciano, Stéphane Rom et Méno au chant. Olivier Rousseau au piano.

-22h : les approx , bal guinguettistique et yahourtophonesque déjanté ... Qui cette année nous réserve encore bien des surprises!!
-Chut, vers 23h, surprise vidéo ...

Et encore plein d'autres choses ... On ne peut pas tout dire!
Sauf de vous redire que l'entrée est gratuite, que l'ambiance est bonne, que le repas émoustille les papilles, que le bar est en place ...

Faire suivre ... Faire suivre ... Faire suivre ... Faire suivre ... Faire suivre ...

dimanche 2 juin 2013

Expo Siobhan à Trentemoult - invitation au vernissage le mercredi 15 mai

 Pendant les mois de mai et juin, pendant le festival Les Fanfaronnades de Trentemoult, pendant L'art prend l'air - Franck du salon '1 fauteuil pour 2' me laisse envahir son espace avec mon travail!


siobhan gately
illustration, graphic design et silly sculptures

www.sgately.eu